Accueil new

Saisonniers en arboriculture  et  salarié ou responsable en méthanisation : nos deux prochaines ouvertures … vous pouvez nous contacter 

Précédent
Suivant

Ci-contre un arbre de prise de décision pour vous aider à choisir  parmi nos formations . Pour l’agrandir, utilisez les icônes en bas à droite (le carré avec la flèche), puis répondez aux questions en clinquant dans les ronds avec des chiffres.

Bonne découverte

Dans le calendrier ci-dessous,  vous pouvez trouver les dates des info-collectives .

Elles sont ouvertes à tous. Vous pouvez y participer 

Les formations proposées avec les dates prévisionnelles de mise en place et leur modalité  d’évaluation 

Nos formations financées par le  conseil régional Centre-Val de Loire sont organisées en parcours . 

Aussi, vous pouvez intégrer nos formations à divers points d’entrée suivant vos disponibilités et vos niveaux d’expériences . 

Par contre, il convient d’être conscient que les parcours s’enchaînent les uns après et/ou pendant les autres , mais que les compétences acquises sont en adéquation avec la formation. 

Aussi, il convient de bien se positionner .

 


Nous proposons trois formations qui s’inscrivent dans une progression d’apprentissage et de maîtrise de compétences . 

La “prépa” doit vous permettre de vérifier vos aptitudes et votre motivation pour ce secteur . 

Le CAPA JP vous confère un premier niveau de certification et vous oriente vers des métiers d’exécutant dans le secteur du paysage. 

Par contre, il vous permet d’acquérir les compétences induites par ces métiers : très orienté entretien des végétaux, des infrastructures , une sensibilisation à la mise en place des végétaux et des infrastructures

Le BP AP, vous confère des taches de responsable. On peut vous confier un chantier que vous pouvez gérer de A à Z sous la responsabilité du chef d’entreprise.  Vous devez être apte à exécuter le chantier comme si vous étiez le chef d’entreprise : vous êtes l’ambassadeur de l’entreprise.  

En plus de l’entretien des végétaux et des infrastructures que vous devez maîtriser, vous êtes en capacité de mettre en place de façon autonome des végétaux et des infrastructures. Vous savez vous adapter au contexte, à la clientèle, aux conditions climatiques


Les métiers saisonniers en agriculture sont récurrents et comme les saisons, il reviennent à des dates plus au moins fixes. Ces emplois  sont indispensables à la bonne marche de l’entreprise agricole. 

Avec le temps , certains ont disparu au profit de la mécanisation , surtout les plus pénibles.

Aujourd’hui ces activités demandent la maîtrise de gestes professionnels. 

Aussi, nous vous proposons 3 activités qui peuvent éventuellement se combiner pour faire un emploi à temps plein. 

  • En effet, en arboriculture, nous avons envisagé une formation d’octobre à février .
  • En viticulture de décembre à mai 
  • En agriculture de septembre à mi-janvier  .

Pour des raisons climatiques, l’arboriculture est repoussée en décembre . 

L’agriculture pourrait débuter en février …. 

Ces trois parcours se caractérisent par des périodes en entreprise importantes , car nous considérons que pour acquérir un geste professionnel , il convient de pratiquer . 

Pour ces parcours , nos prérequis sont simples : la motivation pour ce secteur  et votre aptitude  physique à travailler en extérieur

Ces formations débouchent sur des certifications partielles de diplôme agricole de niveau 3 (CAPA /BP) ou sur des attestations de compétences. 

 

Cette professionnalisation de saisonnier, vous permet d’obtenir des renouvellements annuels de vos contrats . Les entreprises du secteurs sont toujours à la recherche de personnes qualifiées. 


Nous proposons un parcours qui se décline en trois formations . 

Une formation spécifique qui est axée sur la conduite et l’entretien de premier niveau d’un enjambeur . Elle est le complément de la formation saisonnier en viticulture. Elle permet, en combinant les deux actions, de correspondre aux attentes des viticulteurs quant à leur recherche de salarié permanent.   

Un parcours orienté chauffeur d’engins agricoles qui se décompose en deux actions : 

1 Une “prépa” qui va vous permettre de vérifier votre motivation et vos aptitudes pour ces métiers 

2 Une formation certifiante qui valide vos compétences dans la conduite et l’entretien d’engins agricoles, mais aussi de votre capacité à  la conduite de chantiers  (semis, récolte , entretien des cultures , etc ..) . 

Ce parcours induit donc 

  • des compétences dans la conduite d’engins 
  • des compétences dans l’entretien des différents engins d’une entreprise agricole
  • des compétences à gérer des chantiers  induits par les productions agricoles : les foins , les moissons , les ensilages , les semis, etc.. 

Le CFPPA est ouvert au public de 

8 h 45 à  17h .

 Mais vous pouvez toujours nous joindre par émail. 

L’établissement est accessible aux personnes à mobilité réduite (conformément à la loi du 11février 2005) . 

Par contre, certaines séances pédagogiques peuvent se dérouler sur le terrain, et induire des difficultés d’accessibilités. 

L'agriculture au service de la planète : un monde en (r)évolution

La mutation

L'agriculture devra évoluer pour limiter les pesticides , mais aussi offrir des aliments de qualité et en quantité suffisante. Cela passera par la prise en considération du réchauffement climatique, de l'accroissement de la population , par un respect des cycles de vie du monde animal et végétal. L'agriculture reste la principale source de captation du carbone par la mise en place de végétaux et la maîtrise de l'utilisation et de la décomposition de ceux-ci. Elle est aidée par les animaux : principalement les herbivores qui permettent de mettre en valeur 70% d'aliments non consommables par l'"homme"
Site INARE
Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés