Maraîchage Bio-Intensif

ou micro-ferme

Pour vous inscrire via votre compte CPF : Fiche UCAREMicorFerme


Date de réalisation : 30 mai 2022 au 3 juin 2022

Les prérequis

Cette UCARE est une constituante du BP REA , mais elle est ouverte à toute personne qui voudrait s’initier à cette approche. Pour obtenir l’UCARE Concevoir des systèmes de culture maraichère, de transformation et/ou de commercialisation productifs valorisant l’homme, le vivant et une agriculture permanente autonome et économe en ressources, il convient de suivre également la formation permaculture . Sinon, vous aurez une attestation de compétence.

Par contre, il conviendrait de maitriser les cultures “traditionnelles bio ou pas ” en maraichage.

La connaissance des cycles de production des légumes est un plus.

La durée : 35h

Clôture des inscriptions 15 jours avant la date d’ouverture

Contact CFPPA : 02 48 70 55 15

Horaires : 8h45 – 16h30

Les méthodes pédagogiques :

  • Présentation théorique en salle
  • Visites d’entreprises agricoles
  • Etude de cas

Les objectifs de l’UCARE

2 Mettre en œuvre les opérations liées à la conduite maraichère biologique intensive

  • 2.1 Elaboration d’itinéraires techniques
    • Le candidat montre comment s’articulent les différentes productions dans les différents espaces pour obtenir une résilience et une efficience de la planche cultivée
  • 2.2 Adaptation de l’intervention à la situation
    • Le candidat détermine l’intervention adéquate et le mode opératoire adapté à la situation et au contexte

Cet objectif est complété par celui de l’UCARE permaculture pour prétendre à la certification validant l’UCARE du BP REA , sinon une attestation de compétence sera délivrée.

L’épreuve de certification est réalisée le dernier jour de la formation.

Finalités et aptitudes attendues

Le maraîchage biologique intensif ou la notion de micro ferme est un concept qui permet d’améliorer l’efficience du système. L’objectif est de limiter la dépendance vis-à-vis des intrants et de favoriser un système d’économie circulaire et de valoriser les circuits courts. Elles utilisent toutes les techniques optimisant les espaces et favorisant le développement des différentes strates de croissances des légumes mis en place.

Les compétences à maitriser

En fin de formation, l’apprenant devra être apte à maitriser :

  • L’organisation spatiale du jardin
  • La planification des espaces, des cultures complémentaires
  • La mise en place des espaces permettant de développer les auxiliaires ou d’attirer les ravageurs
  • La conception d’un système en économie circulaire intégrant oui ou non une production animale
  • La gestion de la pénibilité du travail tout en maximisant la rentabilité du système
  • La gestion globale du besoin en eau

Thèmes abordés

Choix et implantation des diverses planches de cultures

  • Optimisation des espaces et des ressources
  • Valorisation des différentes strates
  • Combinaison des différents légumes
  • Gestion économes des intrants

Les savoirs mis en action

  • Diagnostiquer les potentialités de l’agroéconsystème
  • Diversifier les approches et les méthodes d’analyse
  • Concevoir et développer un système d’exploitation
    permettant d’optimiser le travail, l’espace, l’eau
  • Organiser la complémentarité des différents légumes
  • Évaluer l’intensité des interactions entre les éléments
  • Réévaluer et adapter (faire évoluer) son système d’exploitation
  • Réaliser une veille réglementaire, technique et scientifique
  • Valoriser les résidus

Savoir-faire mis en action

  • Aménager le parcellaire pour minimiser la ressource mécanique et humaine
  • Établir un prévisionnel de production en respectant la complémentarités
  • Ergonomie de travail
  • Élaborer la rotation des productions, les itinéraires en maximisant les résidus
  • Observer pour déclencher au moment opportun les interventions nécessaires
  • Observer pour apprécier la santé des productions, la vie biologique du sol
  • Identifier la faune auxiliaire et mettre en place des systèmes pour l’optimiser
  • Préserver et améliorer la matière organique du sol

Modalités d’évaluation

L’évaluation est basée sur la réalisation d’un dossier ( le sujet est le même que celui de l’UCARE permaculture) (ne concerne que les personnes qui souhaitent valider l’UCARE)

Coût de la formation : 523 €

(Cela ne comprend pas la restauration ) Ce coût peut être pris en charge par votre CPF, pôle emploi , le conseil régional etc ..

Les locaux sont accessibles aux personnes à mobilité réduite

Mais la formation comporte des visites d’exploitations agricoles et de la pratique . Une référente handicap est à l’écoute des bénéficiaires en situation de handicap pour leur apporter des réponses personnalisées.

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés